ATTENTION : PARTIE M’OXYGÉNER LE CORPS ET L'ESPRIT les commandes seront expédiées à partir du 17 février 2023. Je reste bien entendu joignable par email à contact@zenbyyou.com. Merci de votre compréhension.

JE BRILLE OU JE RAYONNE ? Comment construire des relations plus riches et apaisées avec nous-même et les autres ?

Notre relation avec nous-même, avec l’autre, avec notre environnement est complexe et riche en conflits d’intérêt. Nous pensons souvent que derrière les conflits d’intérêt, il n’est question que d’argent et de pouvoir, cela est pourtant bien réducteur.

Partie 1 : Qui a intérêt à passer en premier ?

À mal se connaître, nous restons sur un mode “Et moi, et moi”. Nous nous “habitons” souvent si peu que nous sommes en recherche de signes extérieurs validant notre existence. Or, la plupart des gens sont comme nous, en recherche le plus souvent de ces mêmes signes de validation. Nous nous nourrissons des informations données par l’autre pour valider ou non l’intérêt de notre vie. Nous voilà bien seul dans notre propre “maison” et au final ni confiants, ni rassurés.

À rester dans le paraître, en dehors de soi, nous restons éloignés de notre vérité, de notre profondeur, de la possibilité de nous construire. Bien que notre égo cherche à briller, nous demeurons comme étranger à nous-même.

➡️ Mon égo, c’est qui pour moi et pour toi ?

Mon égo, c’est moi ou plutôt ma vitrine, donc une petite partie de moi ! La part de moi sur laquelle je concentre consciemment ou inconsciemment beaucoup de mon attention et de mes intentions. Cet égo pense que tout doit passer par son contrôle, que passer du temps sur mon image, mon paraître va me rendre naturellement plus grand, plus fort, plus désirable auprès des autres et de moi-même. Mon égo est la représentation consciente de qui je pense être pour moi et pour les autres.

Vous me direz peut-être que votre égo est bien éloigné de ce fonctionnement. Je vous propose l’expérience selon la définition de l’égo d’Arnaud Desjardins. Dites-moi, lorsque vous recevez une photo de votre dernière soirée avec des proches, est-ce que vous parcourez d’abord la photo en cherchant où vous êtes dessus ? Où portez-vous d’abord votre attention sur vos proches ? Probablement, que vous êtes dans le premier cas.

Un égo existe lorsque nous nous comparons à quelqu’un, lorsque nous voulons avoir raison, lorsque nous avons cet élan de prouver “que moi, je sais, j’ai vu, j’ai compris” mieux que toi.Deux égos qui se rencontrent recherche à exister à travers un rapport de force.

➡️ Et si je faisais de mon égo un allié pour devenir un adulte plus épanoui ?

Lorsque l’on considère quelqu’un comme un allié, c’est que l’on est prêt à reconnaître que cette association peut nous être utile et qu’elle peut nous apporter quelque chose que nous n’aurions pas sans celle-ci. Et si nous considérions que grâce à notre égo nous pouvons en apprendre beaucoup sur nous ? Une porte d’entrée sur notre moi intime ? Cela peut paraître étrange de partir d’une façade pour rencontrer notre identité plus profonde.

Pour mieux tirer parti d’un allié, il est important de le connaître et donc d’appréhender son parcours, sa raison d’être, ce qui le motive ou le rebute. Notre égo fait partie de nous, et vouloir l’ignorer, c’est se refuser l’accès à notre identité intime. Acceptez notre égo est bon et nécessaire pour arriver à déjouer ses effets négatifs sur nous et nos relations.

Dès que nous entrons dans la comparaison, dans le jugement, dans la critique, essayons de voir ce que cela dit de nous. Qu’est-ce qui est en train de se jouer à l’intérieur ? Quelles blessures émotionnelles cela vient-il réveiller chez moi ? Peut-être :

1️⃣ La peur du REJET, nous amène à nous conformer à ce que nous pensons que l’autre attend de nous. Nous fuyons qui nous sommes.

2️⃣ La peur de l’ABANDON, nous pousse à surjouer notre présence. Nous nourrissons sans cesse une dépendance à l’autre.

3️⃣ La peur de la TRAHISON, suscite chez nous le besoin de vouloir tout contrôler. Nous vous débrouillons pour empêcher quelqu’un de faire ce qu’il veut si cela ne nous convient pas. Nous nourrissons une attente très élevée et stricte vis à vis des autres.

4️⃣ La peur de l’INJUSTICE, nous incite à structurer, à faire en sorte que tout puisse entrer dans des cases. Nous en devenons très rigides voire perfectionnistes.

5️⃣ La peur de l’HUMILIATION, nous amène à éviter de partager ce que l’on vit ou ressent pour ne pas prendre le risque d’être jugé, rabaissé, d’avoir honte. Nous prenons énormément de choses sur nos épaules et n’hésitons pas à rabaisser et à humilier l’autre.

Reconnaître la manifestation de son égo lors de circonstances spécifiques permet de mieux comprendre la raison d’être de son égo et ainsi pouvoir s’appuyer dessus pour évoluer. Reconnaître le faire valoir derrière l’expression de son égo va permettre d’aller puiser en soi les expériences, les prises de recul pour grandir, pour transcender pas à pas notre égo.

S’aimer, se soutenir alors qu‘on ne l’a peut-être pas été durant son enfance est parfois un cheminement de toute une vie. Reconnaître mon égo peut m’aider à devenir un adulte éclairé plus épanoui.

➡️ Comment pouvons-nous nous déconnecter de notre égo ?

Pour cela, il est nécessaire de regarder du côté de nos conversations avec nous-même. Est-ce que nous sommes dans l’exagération ou la minimisation, dans la comparaison, la critique, le jugement ? Lorsque nous sommes plus attentifs aux manifestations de notre égo nous sommes plus à même de prendre du recul quand celui-ci se manifeste avec exagération. Nos pensées, nos émotions, nos sensations façonnent notre identité mais ne représentent nullement notre identité entière. Être attentif à ce qui se passe dans notre tête, dans notre corps, nous permet d’évoluer à partir de qui nous sommes aujourd’hui.

En effet, rien ne nous empêche de nous demander si c’est bien comme cela que nous voulons réagir face à une situation donnée. Face à nos réactions, il peut être intéressant de nous demander si nous sommes en accord avec cette relation que nous entretenons avec les autres et avec nous-mêmes.

Nous pouvons choisir en conscience d’être dans la gratitude vis à vis des informations que nous recevons de notre égo. Sans accueillir cet égo, nous ne pouvons guérir nos blessures émotionnelles et nous ne pouvons devenir un adulte serein. Être dans la bienveillance vis à vis de nos excès, de nos limites et de celles des autres nous permet d’améliorer nos relations et d’attirer davantage de gens qui cherchent comme nous à évoluer.

Partie 2 : Toi et moi, sommes-nous obligés d’être en compétition ?

Avons-nous un intérêt semblable ou commun qui ne peut exister qu’a travers un conflit ?

➡️ Toi OU moi

L’égo a souvent tendance à vouloir briller de mille feux pour exister. Il existe ici sous forme d’un duel entre toi et moi. Il met volontiers la pression, il valorise plus la compétition que la collaboration. Le “Moi, je” est roi et est supposé me garantir d’exister même si je dois t’écraser.

 

Plus je reste au niveau de mon ego et plus je m’éloigne de mon moi profond. En restant dans l’égo, je rejoins la guérilla des égos, de ceux qui n’accueillent pas la diversité, l’unicité que peut m’offrir l’autre. Rester au niveau de son égo demande d’être prêt à faire passer ses intérêts personnels au premier plan même si cela est préjudiciable à l’intérêt commun.

➡️ Toi ET moi

Et si je n’avais rien à prouver à moi-même et aux autres ? Et si le fait d’être moi-même était le plus beau cadeau que je puisse me faire ? Et le plus beau cadeau à offrir à l’autre ? Cette notion est, me semble-t-il le prélude à une invitation à plus de paix et à moins de conflits d’intérêt.

Deux individus en relation acceptent volontiers que chacun existe. Ici, il est entendu que moi et l’autre sont deux êtres différents et cependant si semblables par de nombreux aspects.

 

Passer d’un ego démesuré à un égo plus léger en intensité demande un certain courage, de la patience et de l’endurance.

➡️ Toi, moi et NOUS dans un champ des possibles

L’égo n’existe pas hors de la compétition, de la comparaison, de la valorisation de soi. Un toi et moi capables de collaborer pour l’intérêt collectif sans que cela ne semble mettre chacun individuellement en situation de danger. Un ego qui se dissipe sans pour autant être ignoré.

 

Exister à travers les autres incite ceux-ci à prendre le pouvoir sur nous. Le fait de vivre en étant vraiment soi va me permettre de m’ancrer dans ma vie tout en restant flexible. Pour cela, il est nécessaire d’aller se connecter à son autorisation d’être sans avoir besoin d’un accord extérieur. Être davantage en conscience invite l’autre à respecter qui je suis.

Soyons en lien avec nos profondeurs sombres et lumineuses pour non pas briller, mais rayonner à travers notre vibration. Le bien-être personnel et commun demande de transcender ses peurs, ses manques, ses croyances limitantes pour coconstruire une relation humaine plus sereine.

Il est bon de préciser que tout n’est pas mauvais dans l’égo, il nous permet parfois de réaliser des choses que nous ne nous serions pas sentis capables de faire sans.

Acceptons toutes nos facettes afin de rencontrer notre entièreté et notre énergie créatrice.

J’invite chacun, chacune à regarder de près ses propres pensées afin d’être certaine d’y trouver ses valeurs. Être consciente de ses peurs de souffrir, de l’abandon, de ne pas être à la hauteur, de ne pas mériter d’être heureuse. Réfléchir par soi-même, ne pas avoir peur d’être en décalage avec les pensées habituelles. Le plaisir d’échanger sur un mode d’égal à égal demande de l’audace et le courage de se mettre un peu à nu.

*****

Prenez le temps de prendre soin de vous pour dynamiser et assumer vos choix personnels.

Zen By You vous souhaite une belle journée d’exploration intérieure en harmonie avec vous-même, avec l’autre, avec l’univers.

Vous pensez que cet article peut apporter quelque chose à l’un(e) de vos ami(e)s, ou l’un de vos proches ! Offrez-lui la possibilité de lire cet article ou de partager avec lui/elle certaines de vos réflexions.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'être moins dans le stress, la force et l’effort ...

ZEN BY YOU est là pour vous soutenir lorsque VOUS VOUS AUTORISEZ (enfin) à ÊTRE AU CŒUR de VOTRE VIE de FEMME ... OSEZ VOS envies ?, VOS besoins ?, VOS attentes ?