📢 La LIVRAISON : est toujours GRATUITE à partir de 60€ d'achats en France Métropolitaine !! Moins de 60€ : 4,90€ dans le point retrait de votre choix 😀
Les relations intimes décriptées

COMMENT VIVRE DES RELATIONS INTIMES PLUS AUTHENTIQUES ?

La relation intime n’est plus ce qu’elle était, elle prend l’eau. Elle ne nous porte plus, elle produit peut-être de la gêne.

🟦 Qu’est ce qui fait naître une intimité ?

Au fil du temps, il y a des gestes, des phrases, des expressions du visage, des actions chez l’autre qui nous parlent, « nous sommes sur la même longueur d’onde ». Ce n’est pas juste un moment, mais bien une multitude de moments qui sont partagés, entre nous. Selon les personnes, pouvoir faire confiance, se dévoiler à l’autre, peut demander plus ou moins de temps. C’est d’ailleurs pour cela que nous n’avons pas beaucoup de relations intimes.

Vivre quelque chose de spécial avec quelqu’un est de l’ordre du merveilleux. Je partage avec l’autre mes pensées, mes rêves, mes croyances. C’est une relation où chacun vient avec sa particularité et se met un peu à nu. Il y a une forme de reconnaissance, de prise en compte de l’un et l’autre. Dans cette relation, il y a souvent de l’affection et une forme d’attachement.

L’intimité est constituée de choses qui viennent nourrir chez nous une envie, un besoin, une émotion.

🟦 Quels sont les signes d’une intimité mal entretenue ?

Comme nous, l’intimité se transforme, et se transformera quoi que l’on fasse. Au début de la relation, il y a une attirance, des points-communs voire des projets qui se dessinent. Puis, il n’est pas rare de rencontrer occasionnellement des lassitudes, des réticences, des divergences, des disputes, l’envie de passer moins de temps ensemble.

La qualité de la relation a changé le plus souvent de manière inconsciente. Le train-train de la vie, la routine, la tête dans le guidon …. Et puis on s’entend tellement bien, cette relation va de soi. Donc, nous pensons que ça roule tout seul et que l’on pourra s’en occuper après. On croit pouvoir se rattraper plus tard, « là, tu vois, je n’ai vraiment pas le temps ». Au bout d’un certain temps, rien ne va plus et le moment des reproches arrive : « C’est sa faute », « s’il/elle était différent(e,) ce serait tellement mieux… pour moi ! », « je sais ce qu’il/elle va dire », « il/elle est tellement prévisible ».

Les reproches s’expriment au début discrètement puis plus ouvertement voire en public. Des efforts sont déployés pour faire changer l’autre. Puis comme cela ne marche pas, on passe en mode victime ce qui nous permet de ne pas remettre en question notre propre fonctionnement. Du coup, on se sent mal, déprimé(e), agressif(ve), sur la défensive, absent(e), on se surprend à rêver d’autre chose.

Qu’est-ce qui fait que la relation a évolué et que nous ne nous en soyons pas rendu compte ? Nous ne sommes plus celui ou celle que nous étions il y a encore peu de temps. Chacun a vaqué à ses occupations sans prendre le temps de voir comment la relation avait évolué. Alors qu’est-ce que l’on fait ? Est-ce que cette relation est importante pour moi ? Est-ce que j’ai conscience de ce qu’il se passe ?

Si je veux transformer cette prise de conscience en opportunité, eh bien, c’est le moment d’aller creuser dans ma réalité et inviter l’autre à faire de même.

🟦 Comment reconquérir une relation intime ?

Tout d’abord se poser quelques questions à soi-même mais aussi à l’autre afin de savoir où nous en sommes dans notre vie intime. Ou plus précisément dans NOS vies intimes ! Car oui, les différentes intimités interagissent ! Qu’elle soit émotionnelle, sexuelle, intellectuelle, spirituelle, etc., toutes sont importantes. Comment percevons-nous nos relations actuelles au vu des différentes expériences vécues par moi, par l’autre, par nous ?

Voici 7 principes qui me semblent fondamentaux :

1°se connaître soi-même. Pour cela, il est important de se donner du temps de qualité pour de l’introspection. Qui suis-je aujourd’hui au vu de mes expériences passées et actuelles ? Comment, ce qui était vrai hier ne l’est peut-être plus aujourd’hui.

Il n’est pas aisé d’être honnête avec l’autre si je ne le suis pas avec moi-même. Quels sont mes envies, mes besoins, mes attentes ?

2° communiquer. Proposer et organiser un temps de communication bienveillante. Se donner la possibilité de se dévoiler, de se donner à l’autre, de partager des pensées et des sentiments plus ou moins intimes. Offrir sa vulnérabilité et recevoir celle de l’autre n’est pas un exercice aisé.

C’est quelque fois difficile d’accepter qui nous sommes devenu(e)s tellement nous sommes parfois étrangers à nous-même. Et il est également plus facile de croire savoir qui est l’autre plutôt que d’accueillir ce qui a changé.

3° préférer les désaccords au silence. Il est important de partir du constat que l’on ne connait jamais l’autre complètement. Donc si on veut partager une intimité, il est important de demander à l’autre qui il est. Quels sont ses envies, ses besoins, ses attentes quant à notre relation aujourd’hui ? S’autoriser à poser des questions, à reformuler, à demander des précisions. Accueillir la différence, le renouveau comme des nouvelles possibilités de mieux se connaître, de se respecter, de renouveler l’intimité.

Ne pas chercher à toujours éviter “les sujets qui fâchent », car à force il n’y a que de la routine et plus beaucoup de sujets de conversation qui en vaillent la peine. Le but de communiquer, c’est échanger mais aussi être surpris(e), challengé(e) dans son propre développement. Ne pas oublier que sans une communication claire, les malentendus apparaissent et prennent de plus en plus de place, détériorant la relation, petit à petit mais sûrement.

4° des attentions au quotidien ! Et pas que pendant les vacances d’été ou à la saint Valentin ! ou devant les autres pour se rassurer ! Surprendre l’autre par des petites attentions, c’est se surprendre soi-même. C’est se rappeler que l’on existe.

Et si je faisais différemment ? Et si je sortais un peu de ma zone de confort ? Et si je modifiais mes routines ? Sans une certaine dose d’audace, d’extravagance pour ponctuer le quotidien, le risque de renouveau pourrait venir d’une personne extérieur à cette relation. Il y aurait alors comme une forme de concurrence.

5° avoir ensemble des projets à court, moyen, long termes. C’est reconnaître que demain peut être différent d’aujourd’hui. C’est surtout se concerter l’un et l’autre afin de construire un projet qui a de la valeur pour tous les deux. Et pour cela, se questionner, faire une sorte de brainstorming, ne pas se cantonner à ce qui a déjà été fait. S’autoriser à rêver tout haut, à s’exprimer, s’autoriser à écouter l’autre. Trouver un terrain d’entente sur un projet sans peur, sans frein. Et vive la création de nouveaux souvenirs !

6° se dire aussi quand cela va. Cela veut dire faire régulièrement un point, être attentif à soi, à l’autre. Savoir reconnaître quand cela va bien, plutôt bien, quand c’est chouette, inattendu et le faire savoir à soi et à l’autre. Au premier, “cela ne va pas”, on observe, on accueille ce qui se vit. ON n’hésite pas à dire “ben là moi ça ne va pas fort”. On parle en JE, en NOUS, pas en “TU, TU”. On questionne, on reformule, on affine.

7° sept comme septième ciel. L’énergie de la vie sexuelle fait partie de l’énergie de la vie. Continuer à se séduire soi-même, l’autre et encore nous-même et encore l’autre, un cercle vertueux. Se trouver beau, bien, pas si mal dans toutes nos intimités. Ne pas être dure avec soi-même, accueillir l’autre. S’autoriser, s’exprimer même maladroitement car l’on est vrai. Dans ce monde parfaitement imparfait, il est possible de s’abandonner, de lâcher prise, se donner à l’autre et à soi. Il y a une jouissance, des jouissances de toutes sortes, au sens le plus large du terme.

📝 D’une certaine manière, se poser les bonnes questions ensemble permet de savoir où nous en sommes dans nos vies intimes. Nous pouvons nous exprimer sur ce qui marche et sur ce qui ne fonctionne pas. Prendre soin de la relation pour continuer à exprimer ses désirs, ses besoins, ses attentes, cela donne l’opportunité de renouveler la relation. Faire connaissance à nouveau comme si on ne savait pas tant de choses que cela sur l’autre.

📝 Si nos différences sont devenues des différents cela peut donner l’occasion lors de l’échange de sortir sereinement de cette relation. Les bons souvenirs resteront et les SOI de chacun seront respectés.

Êtes-vous prêt à aller la rencontre de la personne que vous êtes en train de devenir ? Prenez un temps pour réfléchir au fonctionnement de vos différentes relations. Comment fonctionnez-vous ? Comment fonctionne l’autre ? 🌱 Savez-vous ce qui déclenche les émotions de joie, de peine, chez vous et chez l’autre ?

Belle journée de rencontre avec votre monde intérieur🙏.

Si ce message peut éclairer une de vos amies, ou l’un de vos proches ? Transférez-lui cet article 😊.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Vous aimerez aussi

2 réponses

  1. C’est un article qui fait réfléchir. Je ne me doutais pas qu’il fallait prendre en compte toutes nos intimités pour espérer avoir une intimité de qualité dans son sens le plus large !!

    1. Bonjour Cathy, ravie que cela vous fasse réfléchir. Sans une certaine réflexion, il serait difficile je pense de continuer à grandir. Merci beaucoup de votre retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.