💋 LIVRAISON OFFERTE à partir de 60 euros d'achat- France métropolitaine. Besoin d'un conseil, demandez CATHERINE au 06 18 49 12 39.
la vie: un puzzle en devenir

COMMENT ACCUEILLIR LE CHAOS ?

👉  Comment pourrais-je accueillir l’incertitude, la confusion, la catastrophe ❓

Habituellement, nous n’aimons pas le chaos, trop d’incertitude, d’incompréhension, de “je ne sais pas où je suis”, “où je vais ?”. L’impression que tant de choses ne nous concernant pas s’invitent dans notre vie, que la carte en main ne correspond pas à notre voyage, qu’il nous manque la boussole ; oh, mince, mais ne devait-elle pas être fournie ?

Nous aimerions nous retrancher là où nous pensons que cela ne fait pas mal, là où la confusion ne pourrait nous atteindre.
Alors, parfois, nous évitons, nous tergiversons, nous nous abstenons de participer à la bataille, au combat. Parfois, nous aimerions arrêter, tout arrêter tant cela est compliqué et nous stresse. Pourtant, nous savons intrinsèquement que rien ne sera jamais totalement comme ce que nous avions planifié, espéré. 
Alors, nous avons peur du chaos, de la catastrophe qui s’invite, du quotidien qui bascule suite à tel ou tel évènement ; peur que la malchance soit au rendez-vous, qu’elle frappe ceux que nous aimons.

Lorsque les gens ou les événements autour de nous, voire dans nos environnements lointains, nous apparaissent chaotiques, cela nous met alors mal à l’aise. Si cela est répétitif, cela peut devenir pesant et nous désorienter. À ce moment-là, bonjour les émotions de colère, de peur, de honte, de tristesse ; la frustration, le désarroi, la perte des repères, etc. Adieu la zénitude tant recherchée.

👉 Est-il possible de protéger notre équilibre face au chaos

Le chaos, le désarroi ? Quel est-il ?
– Demander à celui qui attend la pluie, si un temps pluvieux est forcément toujours synonyme de sale temps.
– Demander à celui qui attend une greffe, si l’accident d’une personne ne sera pas une chance pour lui ?
Les choses ne sont jamais ni tout noir, ni tout blanc.
Nous voilà bien avancé(e)s… Cela me fait penser à cette phrase dont je ne connais pas l’auteur “Hier était l’histoire, demain sera un mystère, aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle “présent”.

Le présent, un cadeau ? Difficile à entendre parfois. En ce moment, peut-être que votre vie est plutôt chaotique : difficile de gérer comme vous le souhaiteriez les attentes/les devoirs vis-à-vis de votre travail, vos enfants, votre partenaire, vos amis, etc.  Vous, vous sentez peut-être stressé(e), tendu(e), perdu(e), dispersé(e), confus(e)…
La vie, c’est comme une mer sous différentes météos. Parfois, la mer semble calme et pourtant, quelque chose se trame telles les baïnes, ces zones calmes propices aux vagues, aux courants d’arrachement. Tout peut basculer, nous surprendre avec l’impression d’être en difficulté, d’être submergé(e), de se noyer. Comment continuer coûte que coûte au risque de perdre toute énergie, toute envie, toute force pour capter le sens du courant et s’économiser ?

Parfois, il est urgent face aux tourbillons de la vie de s’offrir “un temps de pause”. Ce temps est une urgence, une planche de salut au milieu du chaos. Cette pause nous ressource, parfois pas beaucoup, mais toujours un peu.
Nous avons alors les capacités d’entrevoir les possibilités à vivre, à vivre différemment et le plus pleinement possible, même et surtout dans cette vie parfois chaotique. Le chaos ne disparaîtra pas, mais votre manière de le vivre pourrait, lui évoluer.
Refuser l’idée que “le changement est l’essence même de nos vies” paraît illusoire.

👉 Comment le chaos pourrait-il se révéler sous un meilleur jour

Peut-être en cherchant à le reconnaître, à l’accepter et non en s’y opposant ?

1️⃣ 👌 C’est d’abord, choisir d’être en conscience.

C’est-à-dire ne pas manger en pensant au dossier que l’on doit rendre, à l’invitation à envoyer. C’est être conscient des aliments ingérés. Ce n’est pas conduire en pensant à toutes les choses à faire avant de partir en week-end. C’est être conscient d’être en mouvement dans un véhicule.

Êtes-vous attentif(tive) à ce qui se passe, vraiment attentif(tive) ? Soyez le témoin de vos pensées, observez-les. Ne vous laissez pas avoir par vos pensées, elles sont sauvages et vous mèneront hors de l’éveil.

Regardez en vous, observez vos pensées : sont-elles mécaniques ? Être conscient, c’est être dans l’observation, c’est être dans la présence à soi, au monde.

2️⃣ 👌 Puis pratiquer, encore et encore.

Soyez attentif(tive) et aussi vigilant(e) que possible. Bien sûr que cela n’est pas aisé, cela demande de la pratique au quotidien, jour après jour, sinon vos pensées reprendront le dessus sans que vous ne vous en rendiez compte.

L’un des moments privilégiés pour travailler sa pleine conscience est lors de la méditation.

Voici en quoi consiste l’exercice :

  1. 🙏 Stop, je me mets en mode pause.
  2. 🙏 Je me détends, je respire tout doucement de manière naturelle.
  3. 🙏 Je suis attentif(ve) à mon ressenti intérieur.
  4. 🙏 J’observe ce qu’il se passe, qu’est-ce que je ressens, peut-être une certaine confusion ou tout autre chose.
  5. 🙏 Je m’interdis tout jugement, toute critique, ce n’est ni le lieu ni le moment pour cela.
  6. 🙏 Je garde mon attention, je la rappelle là aussi souvent que cela m’est possible.
  7. 🙏 Je suis le spectateur bienveillant de mon histoire.
  8. 🙏 J’ai conscience que cet exercice est plus ou moins simple pour moi.
  9. 🙏 Je termine en me remerciant pour ce temps que j’ai pris pour cette pratique.
  10. 🙏 Je m’aime comme je suis ici et maintenant ! Oui, ici et maintenant 😊.


À chaque fois que vos pensées vous emmènent vers d’autres horizons, votre esprit se disperse. Parfois, voire souvent, cela n’est pas facile, mais essayer, c’est déjà avancer ! Soyez le colibri de votre vie. Ne lâchez pas l’exercice trop vite. Vos pensées sont malignes !

Pratiquez la méditation et le chaos ne sera plus votre ennemi, mais un élément à part entière de votre vie vous permettant de progresser vers plus de complétude. Donnez-lui de l’attention pour ne plus seulement le subir.

3️⃣ 👌 S’entraîner à Être (au sens exister) dans le chaos.

C’est à l’opposé de se résigner, se soumettre, s’accommoder. Si ce n’est pas facile, voire certain jour impossible, il n’est pas nécessaire de forcer au risque de se décourager. Cependant, engagez-vous à revenir régulièrement interroger ce présent, pour savoir s’il vous est possible de découvrir, de comprendre ce que vous n’avez pas encore compris.

😇 Plus vous multiplierez les moments, et plus il deviendra aisé d’atteindre un état de détente, de zénitude, de liberté.

🎁 C’est un travail de développement personnel de longue haleine, de toute une vie 🌸. Commencez de là où vous êtes aujourd’hui. Faites-vous ce cadeau.

✨Vivre son existence en pleine conscience est un processus, un long chemin où chaque pas est une escale possible pour l’introspection, la bienveillance, la gratitude et le partage.

🙏 📚 Pour vous aider dans votre cheminement intérieur, je vous invite à lire l’article : Et si le secret était d’en faire moins ?

Quel est votre ressenti par rapport à cet article ? Je serai ravie de lire vos commentaires ! 😊 Ce message, peut-il éclairer une de vos amies, ou l’un de vos proches ? Peut-être pourriez-vous lui Transférer cet article.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Envie d'être moins dans le stress, la force et l’effort ...

ZEN BY YOU est là pour vous soutenir lorsque VOUS VOUS AUTORISEZ (enfin) à ÊTRE AU CŒUR de VOTRE VIE de FEMME ... OSEZ VOS envies 😉, VOS besoins 😉, VOS attentes 😉